CONSEILS VACANCES


Voici quelques conseils pratiques et utiles si vous partez en vacances


Confier son animal pendant votre absence

Pourquoi se priver de vacances ou d'un voyage parce que l'on ne dispose pas momentanément d'une personne de confiance (ami, parent, voisin) pour s'occuper de notre animal.

Plusieurs solutions se présentent à vous si vous ne pouvez amener votre animal : Gardien à domicile, service de surveillance de résidences, pension chez un particulier ou dans un centre d'hébergement animalier. 


Comment rechercher une pension ?

Une personne avisée en vaut deux ! La plupart des pensions affichent "complet" durant les grandes périodes de vacances. Il est important de s'y prendre d'avance. Rechercher une pension à la dernière minute pourrait être dramatique et pour vous et pour votre animal.

La majorité des pensions dignes de ce nom exigent que l'animal ait reçu de façon minimale certains vaccins. Cela dans le but d'éviter toute propagation de maladie ou contamination durant le séjour : Un animal vacciné est un animal protégé !  Si vous avez planifié votre voyage au dernier moment ou s'il s'agit d'un départ imprévu, vous risquez de manquer de temps pour effectuer les vaccinations requises ou visiter les pensions disponibles. Il vous faudra alors vous tourner vers des solutions alternatives. Le problème peut être plus aigu pour un chien que pour un chat ! Ce dernier étant un animal casanier,  volontiers solitaire et autonome, il supporte mieux d'être laissé à lui-même. Il en va autrement pour le chien !

Vaccins exigés pour chats : Rhinotrachéite et Calicivirus, Panleucopénie, Rage.
Vaccins requis pour chiens : Distemper-Hépatite, Para-influenza, Parvovirus, Bordetella, Rage et Leptospirose (suggéré)

Mettez-vous d'accord par avance sur les conditions de garde et sur les éventuels soins ou interventions vétérinaires dont votre animal pourrait avoir besoin en votre absence. Faute de précautions prises à l'avance, bien des conflits interviennent entre les "gardiens" et les propriétaires des animaux gardés ! Un petit truc : avant de confier votre animal à une pension, allez en visiter plusieurs ; vous jugerez ainsi des conditions dans lesquelles vivent les pensionnaires.


Vous le confiez à un particulier

Des amis, des membres de votre famille, des particuliers peuvent garder votre compagnon. Faites-le si possible plusieurs jours avant votre départ, afin d'observer son adaptation et de pouvoir intervenir en cas de nécessité.

Vous pouvez également en parler à votre vétérinaire qui bien souvent connaît des particuliers qui gardent ainsi des animaux pendant les vacances. Mettez-vous d'accord par avance sur les conditions de garde et sur les éventuels soins ou interventions vétérinaires dont votre animal pourrait avoir besoin en votre absence.

Faute de précautions prises à l'avance (on ne le répétera jamais assez), bien des conflits interviennent. Laissez donc à votre gardien toutes les consignes et votre numéro de téléphone où vous joindre en vacances !


Les vacances de minou

Vous le savez, les chats sont sédentaires et le vôtre n'échappe pas à cette règle. Il vous regarde boucler votre valise : les préparatifs du départ l'inquiètent beaucoup et les voyages encore plus !

Pendant votre absence, minou peut se faire cajoler à domicile par une personne qui pourra venir chez-vous à heure fixe. Faute de disposer de proches disponibles ou de voisins de confiance, des visites à domicile par un entreprise comme Vigie Maison demeurent une solution avantageuse.

Un conseil : laisser à la personne qui prendra soin de  votre animal, son certificat de santé et une liste de ses gentilles habitudes.

Pensez aussi à lui laisser les coordonnées de votre vétérinaire et surtout les vôtres pour vous joindre en cas de nécessité sur votre lieu de vacances… On n'est  jamais trop organisé !


Voici quelques petits conseils pour amener toutou en vacances

Partir en vacances avec nos toutous, c'est possible.  Cela demande seulement un peu d'organisation et puis c'est tellement mieux les vacances ensemble !


En voiture

Les chiens peu habitués à voyager peuvent présenter des problèmes liés au stress (diarrhée, flatulences, vomissements).
Pour limiter les troubles digestifs, il faut les faire voyager à jeun, sauf pour l'eau. Ils doivent pouvoir boire jusqu'au moment du départ. Lors d'un long voyage, faites des pauses toutes les deux heures. Cela permet de se dégourdir les pattes et de boire de l'eau fraîche (surtout quand il fait chaud !).
Pour motif de sécurité, le port de la laisse est impératif lors de tout arrêt sur le bord de la route.
La place du chien est à l'arrière, sur la banquette ou dans une caisse de transport, jamais dans le coffre !
Une remorque spécialement aménagée peut être utilisée à condition que toutes les règles de sécurité soient assurées.
Pour éviter que les chiens indisciplinés passent à l'avant dans l'habitacle, une grille ou un filet de séparation peut être utile.
Si le chien voyage en caisse de transport, il doit déjà être habitué à s'y retrouver enfermé avant le départ, ceci pour prévenir tout stress.
La caisse de transport doit être installé de façon stable et fixée aux harnais de sécurité. Comme ça, en cas de freinage, elle ne basculera pas.
Ne laissez jamais votre chien seul dans une voiture même avec les fenêtres entre ouvertes, car la chaleur intérieure peut grimper très rapidement. Ne pas oublier que même si la voiture est stationnée à l'ombre, le soleil peut parfois réapparaître à tout moment risquant d'exposer votre animal à un coup de chaleur.
Attention : un chien peut se déshydrater en l'espace d'une heure !!!


Le mal des transports (le reconnaître et le soulager)

Tel que mentionné plus haut, certains chiens se mettent à baver ou à vomir et semblent abattus dès qu'ils montent dans une voiture, un train ou tout autre véhicule de transport. Mais dès qu'ils sont sur le sol, ils retrouvent leur entrain. Si cela se répète à chaque voyage, c'est qu'ils souffrent du mal des transports.
Laissez l'animal à jeun avant le départ (mais toujours lui donner de l'eau !). Donnez-lui des repas légers deux jours avant le départ .
Le vétérinaire peut prescrire un traitement antihistaminique.
Et pour nos amis nerveux, un calmant léger peut faire l'affaire.
Quoiqu'il en soit, lorsqu'un médicament doit être administré, il vaut toujours mieux  consulter son vétérinaire.


Trucs de petits débrouillards

Conserver vos aliments pendant vos vacances

Afin de vérifier que votre congélateur a bien fonctionné pendant vos vacances, placez-y un verre d'eau gelée à l'envers dans un bol avant de partir en vacances.
A votre retour, si le verre est vide, c'est que l'appareil a cessé de fonctionner et il faudra alors jeter toutes vos denrées : plus de risques de vous intoxiquer !